Aïda, 34 ans, a sauté le pas. Si de nombreuses vieilles femmes berbères portent leurs tatouages sur le visage - généralement des dessins géométriques symboles de la féminité, du … “Maintenant ils s’y sont habitués et je n’ai plus le droit à des remarques comme avant”. Mon entourage n’était pas vraiment pour, car le tatouage est interdit par la religion. Ils les voient pendant leur voyage. Si les tatouages amazighs étaient autrefois essentiellement attribués aux femmes, des hommes s’y mettent. Fait partie de HuffPost News. Le tatouage a ici une fonction de communication entre le corps humain et le monde des esprits. Soit on leur montre des exemples dans un petit catalogue, soit ils ont déjà leur idée. Le premier trait vertical symbolise Dieu et la vie, ainsi que le premier outil planté en terre par l’homme. “Se tatouer le visage dans notre société actuelle est un acte particulièrement fort et, malheureusement, souvent stigmatisé. Notamment grâce au livre “Berber Tattooing” de Felix et Loretta Leu. le tatouage est l’un des plus anciens rites de la culture berbère, dont les origines remontent à la période pré islamique.ces ethnies berbères, dont l’on retrouve des traces datant de l’antiquité pharaonique, tribus nomades et groupes berbérophones, ont historiquement une présence dans plus d’une dizaine de pays africains, du maghreb méditerranéen. Moi je voulais me différencier, montrer mes origines, même si mes parents n’ont pas vraiment apprécié. Installée au Canada, Zineb, 26 ans, porte tatoué sur le bras un tizerzaï (fibule), bijou berbère qu’elle a toujours trouvé “magnifique”. Il existe de nombreux rites associés au Henné, lors desquels il reste très présent, même aujourd’hui : le rite du mariage (rituel de la « nuit du henné », de la naissance, du baptême, de la circoncision. Tatouages et culture Berbère, Kabyle, Amazigh | Writing the body - Écritures . Bientôt, j’en ferai un grand dans le dos. /* 468x15, date de création 04/02/10 */